29/10/2021 à 15h | Bibliothèque du Cinéma François Truffaut, Paris (75),
Cycle
L’action publique des femmes en Iran : un engagement social, politique et écologique
Lancement de la programmation "Femmes d’Iran, devant et derrière la caméra" - Mois du film documentaire 2021

L’action publique des femmes en Iran : un engagement social, politique et écologique

Cette table ronde est l’occasion d’interroger les moyens dont s’emparent des femmes pour s’engager dans la vie publique en Iran, malgré les restrictions avec lesquelles elles doivent quotidiennement composer.

Intervenants

En présence de Mathieu Lericq (universitaire, programmateur), Sahar Salahshoor (réalisatrice), Shirin Barghnavard (réalisatrice), Mina Keshavarz (réalisatrice) .

Séances

Du vendredi 29/10/21 à 15h | Bibliothèque du Cinéma François Truffaut, Paris (75)

La roue de la vie
Sahar Salahshoor
Iran, 2009, 26’
Nasrin est chauffeuse de taxi dans l’immense cité chaotique de Téhéran. Conductrice joyeuse et pleine de vie, elle doit s’imposer car les conventions de la société traditionnelle iranienne n’acceptent pas qu’une femme occupe cet emploi. L’habitacle du taxi agit comme révélateur de cette société. Le regard acéré et lucide de la cinéaste révèle la lutte quotidienne de cette travailleuse acharnée, mère divorcée élevant seule son fils.
Falaknâz
Sahar Salahshoor
Iran, 2015, 59’
Falaknâz, une femme à la force de caractère étonnante, vit avec ses deux filles dans un petit village de l’ouest de l’Iran. Depuis les nombreuses activités agricoles jusqu’aux élections, le film rend compte, au fil des saisons, de la vie quotidienne de la famille.

Du vendredi 29/10/21 à 17h30 | Bibliothèque du Cinéma François Truffaut, Paris (75)

Projection suivie d’un échange avec Sahar Salahshoor, Shirin Barnavard et Mina Keshavarz (sous réserve).

Terre Mère
Mahnaz Afzali
Iran, 2017, 52’
Le film porte sur un épisode de la vie de Hayedeh Shirzadi et de son mari, dans ses aspects intimes et publics. Le couple tente de mettre fin au déversement et à l’enfouissement des ordures urbaines. Grâce à leur engagement total dans la cause environnementale, et à l’appui de leur travail et de leur ingénuité, 100% des déchets de la ville de Kermanshah sont désormais recyclés. Au sein de leurs usines de traitement des déchets, les ordures biologiques sont transformées en fertilisants organiques.