06/02/2021 à 19h | Festival international du court métrage, Clermont-Ferrand (63),
Festival
Prix du meilleur film documentaire
Mat et les gravitantes de Pauline Pénichout

Prix du meilleur film documentaire

Pour la cinquième année consécutive, Documentaire sur grand écran a remis le Prix du Meilleur film documentaire au festival du court métrage de Clermont Ferrand, aux côtés de Tënk qui nous accompagne dorénavant dans cette aventure.

Cette 43ème édition du festival du court métrage de Clermont-Ferrand s’est tenue du 29 janvier au 6 février 2021.

Le jury était composé de : Olivier Dutel, programmateur au Gran Lux à St Etienne, Eva Tourrent, Directrice artistique de Tënk.fr, et Sabine Costa, Déléguée générale de Documentaire sur grand écran

Le Prix du meilleur film documentaire a été décerné à :
Mat et les Gravitantes de Pauline Pénichout

Une mention spéciale a été attribuée à :
Son of Sodom de Theo Montoya

Séances

Du samedi 06/02/21 à 19h | Festival international du court Métrage, Clermont-Ferrand (63)

Mat et les gravitantes
Pauline Pénichout
France, 2020, 25’
Dans un squat à Nantes, Mat et ses amies organisent un atelier d’auto-gynécologie pour "se regarder et se connaître soi-même". Portrait vif et intime d’une jeune femme, filmé à travers ses questionnements personnels et collectifs sur le rapport à soi, l’amour, le sexe et les liens qu’ils entretiennent l’un à l’autre.

Du samedi 06/02/21 à 19h | Festival international du court Métrage, Clermont-Ferrand (63)

Son of Sodom
Theo Montoya
France, 2020, 15’
En août 2017, je choisissais Camilo Najar, plus connu sous le pseudo de "Son of Sodom" sur les réseaux sociaux, comme personnage principal de mon premier long métrage. Le film proposait une immersion dans sa vie, sa sexualité, abordait la question de la drogue et de ses perspectives d’avenir. Une semaine plus tard, à 21 ans, il mourait d’une overdose d’héroïne. Qui était "Son of Sodom" ?