09/04/2020 à 20h30 | Complexe Galaxy, Lecci (20),
Cycle | 7ème Réseau
Algérie, s’inventer un cinéma décolonisé

Algérie, s’inventer un cinéma décolonisé

Intervenants

En présence de Ahmed Bedjaoui.

Jeudi 09/04/20 à 20h30 | Complexe Galaxy, Lecci (20)

Ferrailles d’attente
Tariq Teguia
Algérie, France, 1998, 7’
Ce film, essai vidéo et photo nous renvoie au chantier permanent qu’est le paysage algérien.
La bataille d’Alger : un film dans l’histoire
Malek Bensmail
France, 2017, 120’
En 1965, trois ans après l’indépendance de l’Algérie, le cinéaste italien Gillo Pontecorvo entreprend le tournage d’un film reconstituant la bataille d’Alger (1956/1957). Ce film en noir et blanc à l’esthétique inspirée des actualités fait l’effet d’une bombe et rafle en 1966 le Lion d’Or à Venise. Alors qu’en France le film sera interdit de fait jusqu’en 1971, en Algérie il devient mythique, programmé chaque année par la télévision pour la commémoration de l’indépendance. Il est coproduit par la société de Yacef Saadi, un des héros de la lutte de libération devenu producteur et qui joue son propre rôle dans le film de Pontecorvo. Le tournage du film à Alger va servir de leurre pour faire entrer plus discrètement les chars de l’armée de Boumedienne dans la ville lors du coup d’État qui renverse le Président Ben Bella. En 2003, lors des opérations militaires en Irak, le film est montré à des officiers américains comme un exemple de combat réussi contre le terrorisme urbain.