08/04/2020 à 20h30 | Cinémathèque Régionale Casa Di Lume, Porto-Vecchio (20),
Cycle | 7ème Réseau
Algérie, s’inventer un cinéma décolonisé

Algérie, s’inventer un cinéma décolonisé

Intervenants

En présence de Ahmed Bedjaoui (critique de cinéma) .

Mercredi 08/04/20 à 20h30 | Cinémathèque Régionale Casa Di Lume, Porto-Vecchio (20)

Tahia Ya Didou
Mohamed Zinet
Algérie, 1971, 76’
Tahia Ya Didou (1971) est l’unique film du comédien Mohamed Zinet. Né d’une commande de la ville d’Alger, qui attendait qu’il soit un documentaire touristique, il ne fut pas du goût des autorités et il n’y eut aucune sortie en salles. Devenu malgré tout un film culte, Tahia Ya Didou est bien plus qu’un documentaire promotionnel. Hommage à la ville d’Alger, à ses habitants, il est doté d’un ton inclassable, cohabitation de comique burlesque et de tragiques réminiscences du passé douloureux du pays. Marion Pasquier