Aller au contenu principal

Présentation

Documentaire sur grand écran

HISTORIQUE
Plus de 25 ans de défense du cinéma documentaire

 

L’association Documentaire sur grand écran a été fondée en 1990 par un groupe de cinéastes, de critiques de cinéma, d’ethnologues, d’exploitants de salles. François Barat fut le premier président de la jeune association. Lui succédèrent Simone Vannier en 2002 puis Annick Peigné-Giuly en janvier 2007.

L’ASSOCIATION DSGE

Promouvoir le documentaire en salle, en tant que film à part entière et non simple complément de programme, correspondait à un besoin, à un moment où le documentaire de création ne se retrouvait, ni sur grand écran ni sur le petit écran, à sa juste place. Ce projet fut d’emblée encouragé par les institutions, le CNC finança une enquête auprès des cinémas «Art et Essai» sur les possibilités de projection 16 mm (le format habituel au documentaire) et décida de participer à la création de l’Association Documentaire sur grand écran. Cet engagement fut suivi par ceux de la SACEM, la SCAM, la DRAC Ile-de-France et de la PROCIREP. A ces institutions se sont progressivement joints la Mairie de Paris, la Région Ile-de-France et, ponctuellement, les Ministères du Travail, de l’Environnement, de la Culture, de l’Education Nationale, la Fondation France-Libertés et la Fondation de France, pour soutenir des thématiques en résonance avec leurs missions.

La première manifestation de DSGE a lieu en novembre 1992 dans deux cinémas parisiens : l’Utopia et l’Entrepôt. Elle est d’emblée très bien accueillie par la presse et le public.

DOCUMENTAIRE SUR GRAND ECRAN DISTRIBUTION

Afin de faciliter l’accès aux salles de cinéma et la circulation des films en région, l’Association s’est doublée très vite d’une Société de Distribution qui lui a permis, de 1992 à 2010, d’organiser des sorties nationales de longs métrages documentaires.

Entre autres : Dieu sait quoi de Jean-Daniel Pollet et Amsterdam Global Village de Johan van der Keuken en 1997. Vacances prolongées de Johan van der Keuken en 2000. Une rétrospective des oeuvres majeures de Johan van der Keuken a lieu en 2001. Et la vie et Le voyage à la mer de Denis Gheerbrant sortent en synergie avec la 3ème édition du «Mois du Film Documentaire» en 2002. Le Génie helvétique de Jean-Stéphane Bron en 2004, La jungle plate de Johan van der Keuken en 2005, Pork and Milk de Valérie Mréjen en 2006, Le Voyage Perpétuel d’Anastasia Lapsui et Markku Lehmuskallio en 2008, Nos lieux interdits de Leïla Kilani en 2009, et Valvert de Valérie Mréjen en 2010.

Le catalogue DSGE : Par ailleurs, la Société de Distribution a permis à Documentaire sur grand écran de constituer au fil des ans un catalogue riche de plus de 250 films dont elle assure la distribution. Dans ce catalogue figurent les noms de cinéastes confirmés (Chris Marker, Robert Kramer, Amos Gitaï, Johan van der Keuken, Raoul Ruiz, Pierre Perrault, Claire Denis, Dominique Cabrera, Claire Simon, Alain Cavalier, Denis Gheerbrant, Rithy Panh, Jean Rouch, Eric Rohmer, Otar Iosseliani, etc.) et de nouveaux auteurs découverts au cours de 20 années d’activités.

PROGRAMMATIONS

A Paris : La programmation régulière à Paris -au Cinéma des Cinéastes, puis dans diverses salles dont celles du réseau MK2, le Reflet Médicis, la Filmothèque Quartier Latin, le Nouveau Latina ou le Forum des images, mais aussi en région – par le biais d’associations ou de salles partenaires- draine un public fidèle, sensible à la sélection rigoureuse de films proposée par l’association.  Une sélection qui privilégie la découverte de nouveaux talents, de films inédits, les productions indépendantes. Mais aussi ces films qui sont les perles du patrimoine cinématographique documentaire.
En région : En 2008 a été créé un réseau de salles et associations partenaires intitulé « Rendez-vous des docs ». Les programmateurs associés organisent trois rencontres–débats par an à partir des films du catalogue et des autres programmations mises en place par DSGE pendant l’année.
En concertation avec ces partenaires DSGE propose un intervenant (le réalisateur, un membre de l’équipe du film…ou un critique) et prend en charge son voyage. Outre des tarifs de location préférentiels, ces partenaires sont régulièrement tenus informés de notre actualité et nous mettons à leur disposition tous nos outils de communication.

ATELIERS DE FORMATION

Pour transmettre une expérience de 17 ans de programmation et d’animation nous avons mis en place en 2006 des ateliers documentaires qui visent à nourrir la réflexion et proposer des outils, des solutions pratiques à tous ceux qui oeuvrent à la programmation des films documentaires. Ils ont existé  dans les régions Corse, Bretagne et Poitou-Charentes jusqu’en 2009. Ils sont pérennisés en région Ile-de-France depuis 2006 : trois journées chaque année consacrées à la théorie (histoire du documentaire, analyse stylistique), à la pratique en salle (accompagnement des films, recherche de partenariats, constitution de public) et aux pratiques créatives (l’image, le son, le montage). Ils sont labellisés et soutenus par le Groupement National des Cinémas de Recherche.

 

L’ASSOCIATION AUJOURD’HUI

Ferrailles d'attente
En 2010, Documentaire sur grand écran a restructuré ses missions afin de répondre à l’évolution du contexte de diffusion du cinéma documentaire en France. Le documentaire se trouvant à nouveau distribué en salles par diverses sociétés françaises,  DSGE se positionne désormais comme une sorte de «chaînon manquant» entre les deux économies de la distribution du documentaire : la distribution commerciale et la distribution alternative (festival, associations, etc.). La société Documentaire sur grand écran Distribution a été dissoute, l’activité de sortie nationale a été abandonnée et le catalogue transféré vers l’association. L’association se donnant désormais pour mission la diffusion des films du catalogue, l’aide à la distribution d’un film par an et la sortie régulière d’une collection de DVD qui offre une seconde vie, sur un troisième écran, aux films soutenus par DSGE.

Diffusions : Suite à l’abandon des sorties nationales, Documentaire sur grand écran a initié en 2010 un nouveau dispositif de soutien visant à mettre au service des distributeurs son expérience et son expertise en matière de sortie de films documentaires d’auteur. Documentaire sur grand écran soutient, accompagne, conseille un distributeur pour la sortie en salle d’un film. Aujourd'hui treize documentaires ont bénéficié de ce dispositif :  La Chine est encore loin, de Malek Bensmaïl (sorti en avril 2010), Territoire perdu, de Pierre-Yves Vandeweerd (sorti en novembre 2011), L'été de Giacomo d'Alessandro Comodin (sorti en juillet 2012), Would you have sex with an arab? de Yolande Zauberman (sorti en septembre 2012), Léviathan de Lucien Castaing-Taylor et Véréna Paravel (sorti en août 2013), A bas bruit de Judith Abitbol (sorti en juin 2013), Iranien de Mehran Tamadon (sorti en décembre 2014), Territoire de la liberté d'Alexander Kouznetsov (sorti en février 2015), A la folie de Wang Bing (sorti en mars 2015), Cendres de Mélanie Pavy et Idrissa Guiro (sorti en juin 2015), Homeland : Irak année zéro, d'Abbas Fadhel (sorti en février 2016) et Dans ma tête un rond-point, de Hassen Ferhani (sorti en février 2016), Ce qu'il reste de la folie de Joris Lachaise (sorti en juin 2016)

Programmations : Documentaire sur grand écran propose désormais plusieurs rendez vous réguliers : rendez-vous mensuels au MK2 Quai de Loire et au Forum des images. En partenariat avec le Mois du film documentaire, manifestation nationale coordonnée par Images en bibliothèques, nous organisons au mois de novembre une rétrospective ou programmation thématique, lancée à Paris et reprise par plusieurs structures en région. En partenariat avec la SACEM nous proposons une programmation autour de la musique.

Réseau en Région : Le Réseau « Rendez-vous des docs » continue de s’étoffer : les rencontres se multiplient et des programmations plus amples (rétrospectives, moments de formation…), des circulations voient le jour. Il compte aujourd’hui 43 structures adhérentes.

Formation professionnelle : Les Ateliers documentaires se poursuivent en Ile-de-France, chaque année pendant trois jours, au mois de mars en partenariat avec le Festival Cinéma du Réel.

Centre de ressources : Notre nouveau site web doté d’une importante base de données témoigne de la mission de Documentaire sur grand écran d’apparaître comme un centre de ressources au service des programmateurs. En effet outre une vitrine de nos activités, il s’agit d’un véritable outil de programmation. Il permet aux professionnels le visionnage en ligne des films du catalogue.

Le troisième écran, DVD : Depuis 2011, DSGE a lancé ses « Collections particulières » en DVD. Un choix très ciblé de films rassemblés selon un concept précis. Les trois premiers coffrets en sont l’exemple : Un autre Brésil de Jean-Pierre Duret et Andréa Santana (3 films sur le Brésil et le premier film de Duret en supplément), Du super 8 à la vidéo, les premiers films de Claire Simon (ses premiers courts-métrages documentaires), Les Braves d'Alain Cavalier (les trois premiers films de sa série). En 2013, deux titres ont suivi Ross Mc Elwee - Chroniques américaines (4 films du réalisateur américain Ross Mc Elwee) et La Trilogie papoue (les 3 films de Bob Connolly et Robin Anderson). L'année 2014 a vu l'édition du coffret Volker Koepp - Elégie de la Sarmatie (4 films du cinéaste allemand). Enfin, en 2015 DSGE a édité le dernier film de Jean-Louis Comolli, Cinéma documentaire, fragments d'une histoire.

Notre action culturelle vise à offrir au cinéma documentaire le grand écran des salles de cinéma mais aussi ces nouveaux écrans que sont le DVD et la VOD, en le dotant d’un accompagnement nourri : présentation, débat, distribution d’un document d’information. DSGE est, depuis ces vingt ans, un outil de proposition pour ceux qui souhaitent programmer des documentaires - associations, festivals, salles, vidéothèques, universités et, bien entendu, Cinémas de Recherche. En dépit d’une évolution positive de sa distribution, le documentaire est loin d’avoir obtenu la place qui lui revient. La production de documentaires se tournant de plus en plus vers la filière cinéma, faute de débouché en télévision, démultiplie les films documentaires en mal de diffusion et de distribution.

La mission de DSGE se trouve donc plus que jamais d’actualité. Et ce, alors que la création documentaire est particulièrement luxuriante et précieuse en ces temps où se ressent le besoin vital d’un décryptage politique et d’une vision artistique du monde contemporain.

Formulaire d'adhésion à l'association

Contact

Documentaire sur grand écran
52 avenue de Flandre
75019 Paris

Tél : + 33 (0)1 40 38 04 00

L'équipe

Annick Peigné-Giuly
Présidente
apeigne-giuly@documentairesurgrandecran.fr

Hélène Coppel
Déléguée Générale/Programmation
Tél : 01 40 38 04 00
hcoppel@documentairesurgrandecran.fr

Laurence Conan
Chargée de développement

Tél : 01 40 38 08 03
lconan@documentairesurgrandecran.fr

Hugo Masson
Chargé de diffusion

Tél : 01 40 38 04 00
hmasson@documentairesurgrandecran.fr

Sabine Costa
Chargée de projet multimedia
Tél : 01 40 38 04 00
scosta@documentairesurgrandecran.fr

Eric Denis
Graphiste/ Chargé de communication

Tél : 01 40 38 64 04
edenis@documentairesurgrandecran.fr

Marie-Christine Maquaire
Gestion

Tél : 01 40 38 04 00
mc-maquaire@hotmail.fr

 

Partenaires

CNC

Scam*

Mairie de Paris

Île de France

Sacem

Documentaire sur grand écran est membre du Syndicat des Distributeurs Indépendants