Aller au contenu principal

FILM

Les ciseaux
Réalisateur(s):
Producteur:
Montage:
Distributeur:
France
Maroc
Couleur
2003, 12 minutes

"Un homme et une femme font l’amour, partagent le plaisir comme des ciseaux qui se croisent. Le couple, comme une paire de ciseaux coupante, dangereux et sublime à la fois. Les Ciseaux est une vidéo réalisée à partir des images, censurées au Maroc, du film "Une minute de soleil en moins" du réalisateur Nabil Ayouch." (Mounir Fatmi)

Dans Les Ciseaux (2003), Mounir Fatmi monte les scènes d’amour censurées du film Une minute de soleil en moins, réalisé par Nabil Ayouch la même année. Mounir Fatmi réalise donc à son tour un film d’amour, mais d’amour pour les images. Les Ciseaux met en scène les enlacements entre un homme et une femme, et plus largement des étreintes :
1) entre un film défait (Une minute de soleil en moins) et un film de sauvegarde (Les Ciseaux) ;
2) entre l’idéologie qui a censuré les scènes (l’intégrisme marocain) et la nappe discursive qui leur permet de revenir à la lumière (le texte d’Alfred de Musset, symbole populaire du discours d’amour, puisqu’on l’apprend à tous les enfants au sein de l’école républicaine) ;
3) entre les destructeurs et les créateurs d’un film. Car le concept consiste à englober les éléments absents du dispositif : « c’est devenu aussi un film documentaire mais en collaboration avec les intégristes marocains et les censeurs, puisque ce sont eux qui ont décidé des coupures ». Nicole Brenez

"Un homme et une femme font l’amour, partagent le plaisir comme des ciseaux qui se croisent. Le couple, comme une paire de ciseaux coupante, dangereux et sublime à la fois. Les Ciseaux est une vidéo réalisée à partir des images, censurées au Maroc, du film "Une minute de soleil en moins" du réalisateur Nabil Ayouch." (Mounir Fatmi)

Ce film figure dans la Proposition de programmation