Aller au contenu principal

ÉVÉNEMENTS

Sur un air de révolution

12 films qui chantent la révolte

Chants de libération, hymnes révolutionnaires, mélopées de la révolte qui gronde... Tout au long de ces décennies, des cinéastes ont scruté les soubresauts de l’Histoire en accordant leurs films au rythme du chant révolutionnaire : l’apartheid en Afrique du Sud, Mai 68 et les mouvements ouvriers en France, le mouvement pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis, la guerre d’indépendance au Mozambique, la grande grève des mineurs en Angleterre... Dès 1930, Dziga Vertov donne le « la » avec Enthousiasme ou La Symphonie du Donbass, premier film sonore soviétique, où la musique figure à la fois comme expression de la lutte des peuples et expérimentation formelle. Car il s’agit de lutter sur deux fronts : politique et esthétique. Qu’ils prennent parti de l’intérieur ou qu’ils aillent respirer ailleurs l’air de la révolution, comme les Brésiliens Celso et Luccas au ...

Soirée d'ouverture
Black Revolution
6 Juin 2012 - 20:30

En présence de :

HAMÉ (Membre du groupe "La rumeur" )
Nicole BRENEZ (historienne, théoricienne, programmatrice et enseignante de cinéma, spécialiste des cinématographies d'avant-garde )
Black Panthers, de Agnès VARDA
1968, France, 30 minutes

En 1968, Varda filme les manifestations de soutien organisées autour du procès. C’est l’occasion pour la cinéaste de faire découvrir aux Français ce mouvement radical noir, marxiste et révolutionnaire, qui prône l’auto-défense face à la brutalité policière.

Black Liberation / Silent Revolution, de Edouard DE LAUROT
1967, France, 38 minutes

Véritable poème engagé que cette oeuvre qui mêle recherches sonores et visuelles et dénonce le racisme en Amérique en reprenant les slogans des leaders noirs et de Malcolm X en particulier (qui apporta sa contribution au projet). Plus qu’un documentaire historique, une évocation expressioniste du Black Panther Party .

Séance suivie d'un débat avec Hamé du groupe "La rumeur" et Nicole Brenez, professeur de cinéma

Combat Rock
7 Juin 2012 - 19:30

En présence de :

André S. LABARTHE (Cinéaste, écrivain de cinéma )
One + one, de Jean-Luc GODARD
1968, France, 96 minutes, 35 mm

1968, les Rolling Stones entrent à nouveau en studio et improvisent. Au fil des sessions naît un morceau, « Sympathy for the Devil ». Entre deux répétitions, des Black Panthers lisent LeRoy Jones, une équipe de journalistes interroge une allégorie, un libraire lit ‘Mein Kampf’, on dessine sur les murs. On détruit, on crée.

Séance suivie d'un débat avec André S. Labarthe, cinéaste, écrivain de cinéma

Ce n'est qu'un début
8 Juin 2012 - 19:00

En présence de :

Philippe LANGLOIS (musicologue, compositeur, auteur de "Les cloches d'Atlantis, musique électroaccoustique et cinéma, archéologie et histoire d'un art sonore", Editions MF 2012 )
Enthousiasme ou La Symphonie du Donbass, de Dziga VERTOV
1931, Russie, 68 minutes

Troisième et dernier documentaire de Dziga Vertov, Enthousiasme est le premier film sonore ukrainien. Par un procédé révolutionnaire d’enregistrement du son, il exalte à partir des sons industriels et de la musique de Chostakovitch et Timoféiev, l’effort des mineurs du Donbass.

Projection vidéo de la version restaurée par Peter Kubelka en 1972 - copie originale 35mm appartenant à la Collection de l'Austrian Film Museum

Séance suivie d'un débat avec Philippe Langlois

En présence de :

Françoise FOUCAULT (Comité du Film Ethnographique )
Teresa CASTRO (Maître de conférence en cinéma )
Makwayela, de
1977,
France
Mozambique
, 18 minutes

Au Mozambique, les ouvriers d’une fabrique de bouteilles chantent et dansent dans la cour de l'usine, tous les matins. Ces chants en fanakalo,langue secrète inventée à partir du shangane, du zoulou et de l’anglais,relatent l’époque où les travailleurs mozambicains étaient engagés dans les mines d’or d’Afrique du sud.

25, de
1975,
Brésil
France
Mozambique
, 95 minutes

A Maputo, Mozambique, le 25 juin 1975, le peuple colonisé s'émancipe et fête sa libération.

Séance suivie d'un débat avec Françoise Foucault du Comité du Film Ethnographique et Teresa Castro, maître de conférence en cinéma

Couac colonial
9 Juin 2012 - 17:30

En présence de :

Thierry NOUEL (Réalisateur et vidéaste (a notamment réalisé 3 films sur Johan van der Keuken) )
Brass Unbound, de Johan VAN DER KEUKEN
1992 - 1993, Pays-Bas, 106 minutes, Beta SP

Né de la rencontre entre le cinéaste Johan van der Keuken et l'anthropologue Rob Boonzajer Flaes, Brass Unbound raconte l’épopée des cuivres, symbole du joug culturel imposé par les coloniaux de l’Indonésie au Népal, du Ghana au Surinam, et leur appropriation lors des fêtes traditionnelles par la population colonisée.

Séance suivie d'un débat avec Thierry Nouel, réalisateur et vidéaste (a notamment réalisé 3 films sur Johan van der Keuken)

Les damnés de l'histoire
9 Juin 2012 - 20:00

En présence de :

Michael ROGOSIN (Cinéaste )
Come Back, Africa, de Lionel ROGOSIN
1959, États-Unis, 82 minutes, 35 mm

Paysan zoulou fuyant la famine, Zacharia arrive à Johannesburg pour subvenir aux besoins de sa famille. Sans permis de travail, il est exposé à l’exploitation, aux licenciements abusifs et aux arrestations répétées. Lionel Rogosin livre le seul récit filmé de l'époque qui porte la voix des opprimés.

Séance suivie d'un débat avec Michaël Rogosin

En présence de :

Inger SERVOLIN (Fondatrice de la coopérative Slon/ISKRA )
Philippe PILARD (réalisateur, co-fondateur et président de l'Agence du Court-Métrage, spécialiste du cinéma documentaire )
Rhodia 4/8, de GROUPE MEDVEDKINE DE BESANÇON
1969, France, 4 minutes

Clip-tract sur une chanson de Colette Magny, dédiée aux luttes ouvrières à l’usine Rhodiaceta de Besançon.

Scènes de grève en Vendée , de Paul BOURRON
1974, France, 15 minutes

Tous les airs des chansons traditionnelles françaises sont l’occasion de chanter l’expérience du travail en usine et la lutte pour s’en libérer.

Which side are you on ?, de Ken LOACH
1984, Royaume-Uni, 53 minutes

« On entend toujours le point de vue des généraux, presque jamais celui de l’homme de troupe... Moi, je veux donner la parole à ceux qui ne l’ont jamais. (…) J’essaie d’exprimer un point de vue, non pas sur la classe ouvrière, mais de la classe ouvrière. »
Ken Loach.

Séance suivie d'un débat avec Inger Servolin, fondatrice de la coopérative Slon/ISKRA et Philippe Pilard, réalisateur, co-fondateur et président de l'Agence du Court-Métrage, spécialiste du cinéma britannique, auteur de "Histoire du Cinéma Britannique" Ed. Nouveau Monde 2010

A bout de course
10 Juin 2012 - 20:30

En présence de :

Sweet Sweetback's Baadasssss Song, de Melvin VAN PEEBLES
1971, États-Unis, 97 minutes

Un jeune noir originaire de Harlem connaît de nombreux problèmes avec la police. Un jour, il assiste à l'agression injsutifiée de l'un ses amis par les forces de l'ordre. Pour le défendre, il charge deux policiers et les assomme. Il part alors en cavale...

Séance suivie d'un débat avec Max van Peebles

Bande annonce
Voir la vidéo
Programmations thématiques

Document(s)

Proposition de programmation en lien

Contact

Documentaire sur grand écran
52 avenue de Flandre
75019 Paris

Tél : + 33 (0)1 40 38 04 00